Les villennois se lancent dans la permaculture

Des jardins prêts pour le printemps !

Nous sommes déjà 12 membres de l’association à avoir sauté le pas en décidant d’appliquer les principes de la permaculture à nos jardins ! L’heure est pour le moment à la préparation du sol pour la saison prochaine : paillage avec les feuilles d’automne, étalage d’une épaisse couche de broyat de rameaux, tout est en place pour que la vie du sol prépare ce dernier à accueillir nos jeunes plants au printemps prochain.

Angela, Isabel, Nathalie, Thérèse, Hervé, Annick, Cinzia, Karine, Philippe, Rémy, Axel, Francis… Nous sommes déjà 12 Villennois à nous être lancés dans l’aventure de la permaculture. Certains jardins (comme celui de Francis) bénéficient de ces soins particuliers, respectueux de la nature et de la biodiversité, depuis bientôt 5 ans. D’autres (Hervé, Philippe, Rémy) en sont à leur deuxième année, mais beaucoup se lancent pour la toute première fois, sous les conseils avisés de notre vénéré chef permaculteur ! Pour l’heure, les travaux à réaliser (paillage avec des feuilles, du BRF -Bois Raméal Fragmenté-) peuvent paraître difficiles et le retour sur investissement lointain. Mais en faisant preuve de patience et de vision dans la durée, la récompense sera grande aux beaux jours !

jardin-permaculture-4 jardin-permaculture-2 jardin-permaculture-2 jardin-permaculture-1

 

L’intérêt croissant porté par les Villennois à la permaculture est un signe très encourageant, qui conforte notre association dans son action. La démarche a des intérêts pratiques, voire même financiers immédiats: en recyclant nos déchets verts, nous diminuons dans des proportions considérables les besoins de ramassage et d’incinération, qui ne sont neutre ni pour les poches des collectivités (et donc indirectement les nôtres), ni pour l’environnement. Cependant, il ne faut pas oublier que c’est avant tout une démarche de culture basée sur le respect de la nature et l’utilisation des services écosystémiques qu’elle sait rendre au jardinier. Prendre soin de la biodiversité de son jardin, c’est le retrouver fertilisé par la vie du sol, débarrassé des pucerons et des vers des fruits par les innombrables petits passereaux qui le repeuplent, etc.

Continuons nos efforts, paillons, et surtout n’hésitons pas à diriger les élagueurs qui interviennent dans nos jardins vers le site de démonstration de la Flamme, à l’entrée de Villennes côté A13, pour qu’ils y déposent les branchages qui y seront broyés et répandus. Nous vous y attendons d’ailleurs nombreux, pour vivre ensemble au cours des saisons de bons moments de partage et d’échange autour des concepts et des bonnes pratiques de la permaculture.

Partager l'article

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
A lire

Poursuivre votre lecture