convention-permis-permaculture

Nous avons le permis…de permaculture

Dans le cadre de sa politique de transition écologique, la Mairie de Villennes sur Seine a choisi notre association afin de mettre en place un projet de permaculture sur différents terrains de la commune. Nous sommes très heureux et fiers de sa confiance. En quoi consiste la Convention signée entre V.I.E et la Mairie ? Éléments de réponse.

 

1- Une volonté affichée de la commune

« La Commune de Villennes sur Seine s’est engagée dans une démarche de développement durable et souhaite encourager le développement de la végétalisation du domaine public en s’appuyant sur une démarche participative et une implication des associations.
Les objectifs du projet de Permaculture sont multiples et consistent notamment à favoriser le développement de la nature et la biodiversité en ville, participer à l’embellissement et à l’amélioration du cadre de vie, créer du lien social, retrouver un lien avec la nature et sensibiliser les jeunes à la nature. »

 

2- Une expertise chez V.I.E

Notre association V.I.E présente à Villennes depuis 2014 a pour vocation de proposer et réaliser des actions citoyennes concernant l’écologie au sens large et notamment la protection de l’environnement.

Nous avons par ailleurs la chance d’avoir parmi nos membres, Francis Dournel, expert en permaculture ayant déjà plusieurs années d’expérience dans ce type de culture mêlant biodiversité végétale et animale.

Nous sommes donc très heureux de pouvoir mener ce projet qui consiste à cultiver sur les principes de la permaculture et de l’agroforesterie plusieurs terrains communaux que la Mairie consent à mettre à notre disposition.

Le 1er d’entre-eux se situe à l’entrée de la commune côté A13 sur le terrain dit de «La Flamme»

Terrain de la flamme à Villennes sur seine

3- Quelles seront nos activités ?

Dans le cadre de cette convention, nous nous sommes engagés à :

  • Valoriser les espaces verts dédiés par une culture sans labour, sans utilisation de produits phytosanitaires ni engrais chimiques, bien-sûr.
  • Planter des végétaux adaptés aux conditions locales.
  • Ne travailler qu’avec des outils manuels du type pelle, binette, griffe de jardin, grelinette, etc.
  • Assurer l’entretien et la taille régulière des végétaux.

4- L’appui de GPSEO

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, notre projet a retenu l’attention de GPSEO (Communauté de Commune à laquelle Villennes est rattachée) qui nous a apporté son soutien par la fourniture de matériel afin de nous aider dans la mise en œuvre des travaux et ateliers.
GPSEO a en effet été séduit par notre approche sur les déchets verts qui seront ainsi recyclés et valorisés alors qu’ils sont actuellement tout simplement incinérés avec les ordures ménagères.

Notre challenge est grand, mais nous savons pouvoir compter sur l’enthousiasme et l’énergie de nos membres !

N’hésitez pas à nous rejoindre et participer à nos prochains ateliers 😊

Partager l'article

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
A lire

Poursuivre votre lecture